EHPAD
Porté par
Logo CAEFPA

Un Moment de vie avec Sylvie, animatrice, référente projet de vie

Du projet de soin au projet de vie, il n’y a qu’un pas. Et ce pas, Sylvie décide de le franchir en 2009. Après 8 ans passés à la Résidence le Chasseur en tant qu’aide-soignante, elle rejoint la Maison d’Annie et suit une formation AMP pour devenir animatrice.

Cette vocation l’a toujours animée. Devenir animatrice, pour Sylvie, c’était une évidence, la parfaite continuité de son travail d’aide-soignante. Au fond d’elle, elle a toujours ressenti cette envie de transformer l’approche soin en une approche plus centrée sur l’écoute et sur le temps.

Les principales animations se déclinent selon le nombre de participants. L’animation, à proprement parler, concerne les groupes de 20 à 30 personnes. On y chante, on y danse, on y joue (au loto par exemple), on exerce sa mémoire. Pour les assemblées plus petites (10 personnes), on parle d’activités : bien-être, musicothérapie, méditation, ateliers technologiques avec tablettes, ou encore lecture (« Farandole les Mots »). Enfin pour les plus petits comités, on parle d’ateliers thérapeutiques, comme le travail pictural, le toucher relationnel, les massages. Dans son travail au quotidien, Sylvie est souvent assistée par des bénévoles. Ces bénévoles ont plus ou moins l’expérience de la gériatrie. Parfois, ils sont novices aux EHPAD ; dans ce cas, Sylvie est là pour les accompagner. Certains bénévoles sont d’anciens salariés de la Maison d’Annie, ils sont donc indépendants. D’autres enfin se rendent disponibles pour passer un peu de temps dans la chambre des résidents et leur parler, leur faire un peu de lecture.

Le projet personnalisé du résident est une préoccupation centrale à la Maison d’Annie. Pour Sylvie, ce projet combine le bien-être, la communication et l’écoute. Dans ce sens-là, elle intervient avec l’énergie qui la caractérise pour faire de la Maison d’Annie un lieu de vie, où la routine n’a pas lieu d’être et où le choix et l’envie du résident sont toujours pris en compte. Il faut donc sans cesse s’adapter à son audience, se renouveler. C’est une culture de l’instant, où l’accent est mis sur l’interaction, sur le partage et sur la fierté de participer ensemble à des actions bienveillantes, comme c’est le cas chaque année pour la soupe du Téléthon. L’idée est de valoriser les résidents, les considérer, pour qu’ils se sentent utiles.

Face aux obligations et aux contraintes de la vie collective, Sylvie apporte de la joie et de la détente aux résidents. Par le chant, elle parvient à faire oublier ce qui est négatif et à raviver des souvenirs. Elle utilise un répertoire de chansons bien connues des résidents.  Avec la « Java bleue », elle a suscité l’enthousiasme d’une résidente, Marie, qui s’est exclamée : « Mais qu’est-ce que ça me fait du bien de chanter ! ». Par le geste, Sylvie arrive également à faire retrouver des souvenirs, des capacités conservées, comme avec cette ancienne boulangère qui a regagné, grâce à un atelier manuel, une certaine autonomie. Et puis, il y a aussi les sorties, au restaurant ou au spectacle, comme cette fois au Zénith pour aller applaudir la Belle Hélène. C’est étonnant de voir le comportement de certains résidents quand ils sortent du cadre de l’établissement !

En tant que référente projet de vie, Sylvie assure l’interface entre les différents services de la Maison d’Annie. Son rôle est de transmettre les bonnes informations concernant les résidents auprès des aides-soignantes, du personnel administratif, des équipes de coordination du projet social et du projet personnalisé et aussi auprès des familles. Quand la journée de travail se termine, Sylvie se demande quelles sont les actions qui ont compté aujourd’hui. Et il faut toujours que quelque chose compte !

☼ En terrasse, s’il vous plait ☼ Publié le 12 Juil 2020
Voir la suite
A vos cartes, prêts, gagnez Publié le 10 Juil 2020
Voir la suite
La maison d’Annie
Plan d’accès

La Maison d’Annie est un établissement d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes et une association loi 1901.

Adresse
Lieu dit Biorange
Allée François Fleury
42230 Saint-Victor-sur-Loire

Téléphone
04 77 01 15 60

Email
accueil@maison-d-annie.fr

Accès
La Maison d’Annie est située entre la caserne des pompiers du Berland et un garage Renault.

Itinéraire via Google Map

La Maison d’Annie est portée par l’Association CAEFPA, qui gère La Résidence Le Chasseur, La Résidence Lamartine et Les Vespérales.