Un Moment de vie avec Laurie, infirmière

A 17 ans et demi, Laurie fait ses premières armes en tant que bénévole à la Résidence Sigolène, située en Haute Loire. Après un passage par la case hôpital, de jour et de nuit, elle rejoint en 2015 l’équipe soignante de la Maison d’Annie.

C’est en cherchant sur Internet un EHPAD dans la région stéphanoise que Laurie tombe sur le site de la Maison d’Annie. Elle est séduite par le message et les valeurs qui s’en dégagent, qui placent le résident au centre du projet d’établissement. Elle envoie une candidature spontanée. Quelques semaines plus tard, la cadre de santé la rappelle. Laurie a un profil qui correspond parfaitement !

Dès ses débuts, Laurie est surprise par la richesse de ce qui est mis en place pour l’accompagnement en fin de vie de la personne âgée. Très vite, elle crée une relation de confiance avec les résidents, à qui elle apporte autant qu’ils lui apportent. Très vite, elle trouve sa place au sein de l’équipe des infirmières et des aides-soignantes, avec qui elle partage les mêmes valeurs au travail.

« La Maison d’Annie, c’est un lieu de vie, là où l’hôpital est un lieu de passage. C’est une prise en charge qui est différente. Le lien qu’on a pu créer avec le résident nous permet de mieux adapter nos soins. »

Une journée type pour Laurie se déroule de la sorte : le matin, c’est la relève. Avec l’équipe de nuit, on s’assure que tout s’est bien passé. Le tour de soins peut ensuite commencer. Accompagnée des 5 autres infirmières, Laurie se rend dans toutes les unités. Chaque résident a son propre médecin généraliste. Quand ce dernier vient à la Maison d’Annie pour rendre visite à son patient, il y a toujours un point préalable avec les infirmières. Ce n’est qu’après que le médecin se rend dans la chambre du résident, en compagnie de l’infirmière en charge. Ceci permet d’avoir une vision globale du soin et le résident apprécie beaucoup la présence de l’infirmière pendant la visite médicale.

Selon l’ordonnance du généraliste, Laurie met en place les soins et prend les rendez-vous éventuels avec des spécialistes. C’est elle aussi qui est en lien avec la pharmacie pour les traitements médicamenteux des résidents.

Pour Laurie, son métier d’infirmière tient une place très importante dans sa vie. Elle fait d’ailleurs preuve d’une grande maturité. La fin de vie est un moment ultime, où il est essentiel de préserver jusqu’au bout la dignité de la personne. Pour les familles aussi, c’est une étape bouleversante, il faut savoir les accompagner. Laurie se souvient de cette femme qui assistait aux derniers instants de sa maman. Elle a souhaité que Laurie reste jusqu’à la fin. Alors, oui, ce sont des moments durs, mais pour Laurie, c’est une vocation. Chaque prise en charge lui apporte quelque chose, la fait grandir et lui donne envie d’aller encore plus loin dans sa démarche d’accompagnement.

Atelier d’expression picturale Publié le 09 Nov 2018
Voir la suite
Atelier de stimulation des sens Publié le 07 Nov 2018
Voir la suite
Conseil à la vie sociale Publié le 07 Nov 2018
Voir la suite
La maison d’Annie
Plan d’accès

La Maison d’Annie est un établissement d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes et une association loi 1901.

Adresse
Lieu dit Biorange
Allée François Fleury
42230 Saint-Victor-sur-Loire

Téléphone
04 77 01 15 60

Email
accueil@maison-d-annie.fr

Accès
La Maison d’Annie est située entre la caserne des pompiers du Berland et un garage Renault.

Itinéraire via Google Map

La Maison d’Annie est portée par l’Association CAEFPA, qui gère La Résidence Le Chasseur et Les Vespérales.