EHPAD
Porté par
Logo CAEFPA

Un Moment de vie avec François, bénévole

Lorsque son père est reçu à la Maison d’Annie, François décide de s’engager auprès des bénévoles de l’association. Pendant 3 ans, au gré de ses visites, il participe aux animations. Au décès de son papa, emporté par la maladie d’Alzheimer, François décide de poursuivre son engagement comme bénévole.

La retraite, décidément, n’est pas le temps du repos pour François qui a vu son agenda se complexifier depuis qu’il a arrêté de travailler. Fervent bénévole à la Maison d’Annie, il a initié de drôles de projets, comme cette aventure cinématographique, qui embarque les résidents dans un voyage fantasmé à Istanbul : Nous aussi on a droit aux vacances !

 

Dans ce court-métrage, ce sont des étincelles de vie que l’on voit briller dans le regard des résidents, avec les sourires complices des aides-soignantes. François a également organisé des expositions de peinture, et aussi une exposition sur la Mine, si ancrée dans l’histoire stéphanoise. Des résidents ont même pu témoigner de leur expérience de mineurs et faire remonter ainsi à la surface des souvenirs enfouis dans leur mémoire.

En accord avec les grandes lignes du Projet d’Établissement, François a le sentiment d’être véritablement associé à la Maison d’Annie. Ici, les bénévoles ne sont pas perçus comme des pièces rapportées, mais comme faisant partie prenante d’un projet d’équipe. Pour piquer au vif sa curiosité, les animatrices le mettent souvent au défi de réfléchir à de nouvelles activités au sein de la résidence. Le dialogue y est facile, avec tous : l’équipe soignante, l’équipe d’animation, l’équipe de direction. L’ambiance y est bonne, et François prend du plaisir à interagir avec les résidents. « On ne m’a jamais autant remercié que depuis que je fais du bénévolat à la Maison d’Annie ! »

François consacre aussi du temps à l’écoute des familles, parfois démunies face à la maladie d’un parent ; il l’a vécue avec son père. Il parvient aujourd’hui à démystifier la maladie et à humaniser le lien relationnel avec les familles par son témoignage. Dans ses paroles autant que dans ses actes, il rejoint la déclaration de Catherine Sarrazin Moyne, auteur du livre Tu verras, tu seras bien : « Protéger les anciens, c’est protéger le vivant ; c’est recueillir un savoir devenu connaissance pour en faire profiter la société ».

☼ En terrasse, s’il vous plait ☼ Publié le 12 Juil 2020
Voir la suite
A vos cartes, prêts, gagnez Publié le 10 Juil 2020
Voir la suite
La maison d’Annie
Plan d’accès

La Maison d’Annie est un établissement d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes et une association loi 1901.

Adresse
Lieu dit Biorange
Allée François Fleury
42230 Saint-Victor-sur-Loire

Téléphone
04 77 01 15 60

Email
accueil@maison-d-annie.fr

Accès
La Maison d’Annie est située entre la caserne des pompiers du Berland et un garage Renault.

Itinéraire via Google Map

La Maison d’Annie est portée par l’Association CAEFPA, qui gère La Résidence Le Chasseur, La Résidence Lamartine et Les Vespérales.