L’actualité musicothérapie

Septembre 2022

Je vous propose pour ce mois de septembre l’explication d’un jeu musicothérapeutique que je nomme ” paroles à trous”.

L’ objectif est de compléter les paroles d’une chanson avec les mots correspondants.

Ce jeu musical permet:

  • un travail de lecture et de reconnaissance des mots
  • la reconnaissance de la chanson sans qu’elle ne soit forcément chantée
  • un travail cognitif au niveau de la mémoire et de l’attention
  • l’association du bon mot au bon endroit de la chanson. ”

     

Juillet 2022 

La Relaxation Psycho-musicale
Pour cette actu, petit zoom sur « La Bande en U »

La relaxation psychomusicale, généralement appelée Bande en U est une technique
de musicothérapie réceptive utilisant l’écoute de musiques.
Les séances consistent à la diffusion d’un montage musical ( par le biais d’enceinte
sonore ou de casque audio) , élaboré par le musicothérapeute et selon divers critères
musicaux. Il tient compte de l’état des tensions et des goûts musicaux de la personne
dans le but d’une détente physique et psychique. Il s’agit donc d’une écoute
personnalisée.
Les musiques diffusées peuvent être réalisées « en direct » par le musicothérapeute
avec la présence d’instruments concrets. Cette possibilité permet une meilleure
adaptation des propositions musicales en fonction des réactions de la personne.
Cette technique est recommandée pour la diminution du stress, de l’anxiété et le
soulagement de la douleur. Elle améliore le sommeil et favorise le bien-être.
L’effet « tension/détente » apporte par les éléments musicaux permet le relâchement
musculaire. Cette écoute équilibre le rythme respiratoire, cardiaque et la tension
artérielle.
A la maison d’Annie, j’ai la possibilité d’établir sur demande des équipes, des clés USB
personnalisées qui peuvent être utilisées à des moments tels que les soins, le début
de soirée où les angoisses s’accentuent, l’endormissement,…

Juin 2022

Les ateliers flûte traversière en terrasse:

Lorsque les beaux jours arrivent, je propose aux résidents des temps musicaux autour de la flûte traversière, mon instrument de prédilection. Ceux-ci se déroulent en terrasse. 

Ces temps musicaux permettent à la fois une participation passive lors de l’écoute de morceaux mais également une participation active lorsque les extraits joués correspondent à des chansons connues.

Plusieurs capacités cognitives et motrices sont alors sollicitées: 

– l’ attention soutenue: prêter attention à ce qui est proposé pendant un assez long moment

– la mémoire : les résidents reconnaissent parfois les chansons interprétées avec seulement quelques notes jouées au début. Dans un premier temps, il s’agit de retrouver l’air correspondant puis ensuite les paroles. Des échanges sont introduits afin de retrouver les titres, les chanteurs,….

– la culture générale : découverte d’un instrument de musique faisant partie des orchestres d’harmonie et les orchestres symphoniques. Des informations sont parfois données sur l’origine de la flûte traversière, ses composants,…

– le circuit de la récompense est activé: la musique permet de sécréter de la dopamine, hormone du plaisir. 

– les fonctions motrices sont mises en avant lorsque les résidents applaudissent, se balancent ou lorsqu’ils tapent la pulsation. Ces gestes sont présents de façon spontanée. “

 

 

 

Mai 2022 

 Pourra-t-on demain soigner Alzheimer grâce à des notes de musique ? 

Pour cette actualité, je vous propose une interview vidéo d’Hervé platel, chercheur dans la neuro-imagerie afin de visualiser l’activité du cerveau durant l’écoute et la pratique de la musique. 

Voici le lien pour la vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=bL0nUHyqTIE

 

Je reprend avec vous quelques passages importants de la vidéo :

– la musique est bonne pour la santé et le cerveau en particulier 

-les imageries cérébrales permettent de mieux comprendre ce que la musique provoque dans notre cerveau 

– la musique est un média qui stimule les régions auditives et motrices 

– la musique dans notre cerveau, c’est un ensemble de régions cérébrales interconnectées qui sont stimulées. 

-l’écoute et la pratique de musique active le circuit de la récompense, provoquant alors la sensation de plaisir. 

-la musique est un support thérapeutique pour un certain nombre de maladies du cerveau 

-utilisation de la musique et du rythme dans les prises en charge de patients aphasiques ( troubles du langage), parkinsoniens ( troubles de la marche), victime d’AVC ou encore de maladies neurodégénératives. 

-lutter contre les troubles du comportement, favoriser l’éveil et diminuer l’apathie. 

-le choix des musiques est personnalisé

– 2 formes de musicothérapie : réceptive (écouter. Se relaxer) active (pratiquer) 

-la relaxation musicale permet de diminuer de 40% les anti douleurs en soins palliatifs. 

 

Mars 2022

Pour cette quatrième actualité , je vous explique la mise en place d’un jeu musico-thérapeutique lors d’une séance auprès des résidents:

Ce jeu musical se compose, par alternance, de cloches et de lames sonores.

Le résultat induit la création d’une petite mélodie.

Il permet de travailler plusieurs capacités cognitives et motrices :

– l’attention et la concentration

– la mémoire: sur la cloche je tape avec ma main, sur la lame je tape avec la baguette

– la coordination des gestes

 

Cliquer sur le lien ci-dessous pour ouvrir la vidéo de la séance du 24 mars 2022:
https://youtu.be/-l-lPvGYEwA

 

 

Février 2022

Pour cette troisième actualité, une petite question vous ai posé  :

Pourquoi le sonore comme outil thérapeutique ?

Je vous propose un visuel réalisé par la Fédération Française de Musicothérapie qui permet, en 5 vignettes courtes, de comprendre l’intérêt du sonore.

Cliquer sur le lien ci-dessous pour ouvrir la vidéo de la séance du 24 février 2022:

https://youtu.be/MjqWvZ_SYHA

 

Janvier 2022

La musicothérapie permet de travailler les capacités motrices.  

 Yolaine propose un parcours moteur et musical permettant de maintenir la marche et de travailler son équilibre. Il se compose de 8 cloches sonore, imitant les 8 notes de musiques. Elles s’actionnent à la pression exercée avec le pied du résident.

Le retour sonore créant une mélodie est à la fois motivant, ludique et agréable à l’oreille.

 

Cliquer sur le lien ci-dessous pour ouvrir les vidéos de la séance des cloches sonores du 28 Janvier 2022.

https://youtu.be/umq0LlfdBGE

https://youtu.be/PjK0bxdZ98A

 

 

Décembre 2021

Tous les mois, une information sur la musicothérapie vous sera proposée. Il peut s’agir d’études scientifiques, de définitions, de description de jeux musico-thérapeutiques, d’illustrations, de musiques coup de cœur à écouter, …

Pour cette première actualité, voici la définition de la musicothérapie selon la Fédération Française de Musicothérapie :

« La musicothérapie est une pratique de soin, de relation d’aide, d’accompagnement, de soutien ou de rééducation, utilisant le son et la musique, sous toutes leurs formes, comme moyen d’expression, de communication, de structuration et d’analyse de la relation. Elle s’adresse, dans un cadre approprié, à des personnes présentant des souffrances ou des difficultés liées à des troubles psychiques, sensoriels, physiques, neurologiques, ou en difficulté psycho-sociale ou développementale ».

 

Présentation

Yolaine Courbon musicothérapeute clinicienne intervient à la Maison d’Annie depuis environ 2 ans .

Les ateliers de musicothérapie active, réceptive et de détente psychomusicale sont réalisés individuellement ou collectivement. 

Ses séances sont proposées le jeudi et le vendredi, à un groupe de résidents définit en fonction de leurs besoins et projet personnalisé.

 

Partager

10 janvier 2023

Ambiance nature

09 janvier 2023

Planning des activités

Contact

04 77 01 15 60
accueil@maison-d-annie.fr

Accès
Lieu dit Biorange,
Allée François Fleury
42230 Saint-Victor-sur-Loire

La Maison d’Annie est située entre la caserne des pompiers du Berland et un garage Renault.

itinéraire via google map

 

Autres établissements

La Maison d’Annie est EHPAD, établissement d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes. Elle est portée par l’Association CAEFPA (loi 1901 à but non lucratif), qui gère :